La technologie WAP pour le paiement en ligne

la-technologie-wap-pour-le-paiement-en-ligne.jpg

La technologie WAP pour Wireless Application Protocol est un système basé sur le transfert de donnés depuis un serveur en ligne vers un terminal sans fil (ordinateurs de poche, téléphones portables, assistant personnel, agendas électroniques, etc.) et qui permet d’accéder à des services en ligne et à la gestion de programmes. Plus simplement, la technologie WAP est un protocole de communication qui permet de se connecter à internet depuis un appareil sans fil. Cette technologie WAP fait partie des technologies qui ont inspiré la création de la Wi-Fi.

Les origines de la technologie WAP

technologie-wap.jpg

En France, la première utilisation de la technologie WAP remonte à la fin des années 90.Le besoin à l’époque était celui de trouver une solution de connectivité adéquate pour les appareils mobiles. Pour cela, il fallait redéfinir les paramètres de connectivité (interactivité, format de présentation, etc.) utilisés pour les appareils fixes, puissants et gourmands en énergie, pour les adapter à des appareils de plus petite taille, ayant de plus petits écrans et ayant besoin d’une grande autonomie. Après un forum, plusieurs opérateurs de téléphonie mobile et des industriels, dont Ericsson, Nokia, Alcatel, IBM, SFR, HP, Itinéris, et bien d’autres encore (plus de 250) s’accordent pour mettre en place la technologie WAP. On donnera à ce consortium l’appellation « Open Mobile Alliance ».
La technologie WAP trouve son utilité sur quatre différents axes : le transport (où elle constitue une interface), les transactions (qu’elle fiabilise et réorganise grâce à l’envoi et au regroupement d’acquittements), les sessions et les applications.

Les principales difficultés techniques liées au paiement en ligne

les-principales-difficultes-techniques-liees-au-paiement-en-ligne.jpg

La technologie WAP fonctionne grâce à l’utilisation d’une passerelle, par laquelle passe d’abord le réseau mobile, avant d’être redirigé vers Internet. Pour que la transmission des données se fasse plus rapidement, la passerelle s’assure de les compresser avant de les envoyer. Cependant, ce système rend difficiles certaines transactions, notamment le paiement en ligne.
Outre la difficulté d’implémenter un système de paiement en ligne sur les sites WAP (compte tenu des contraintes qu’imposent les capacités de navigation limitées des appareils mobiles), la sécurisation des informations constitue aussi une grande difficulté étant donné la quantité importante de paquets et le nombre d’utilisateurs qui transitent au niveau de la passerelle.